Tribune – Emmanuel de Reynal | Alors que les démarches d’inscription de la Yole de Martinique au patrimoine mondial de l’Unesco sont en cours, les yoleurs Martiniquais souhaitent orienter les projecteurs sur leurs embarcations traditionnelles, afin d’en renforcer le rayonnement mondial.

Ils lancent un défi amical aux grands noms internationaux de la voile en les invitant à participer à trois régates de Yoles Rondes en Martinique en février 2020. Ils réalisent ainsi une idée proposée dans le livre bleu de Contact-Entreprises publié en 2014.

Pendant 3 jours une dizaine de yoles martiniquaises, co-barrées par des skippers de renommée mondiale, s’affronteront… juste pour le plaisir.

Cette expérience fera de ces grands navigateurs des « barrés de la Yole »… Car il faut être bien « barré » pour accepter de piloter ces drôles de navires uniques au monde, qui ne possèdent ni quille, ni safran, et dont la conception même défie les lois les plus élémentaires de la navigation.

Ils sont déjà 12 à avoir relevé le défi. 12 marins chevronnés, 12 “barrés”, il faut bien le dire… Ils s’appellent Loïck Peyron, Yann Eliès, Eric Peron, Yvan Bourgnon, Roland Jourdain, Gilles Lamiré, Gildas Morvan, Jean Le Cam, Jean Galfione, Yoann Richomme, Eric Baray et Maxime Sorel…

Ils seront accompagnés de leur marraine Jacqueline Tabarly, grande amoureuse des yoles martiniquaises.

L’événement se déroulera du 7 au 9 Février 2020, dans la ville du Diamant, et sera entièrement ouvert au public.

Il est organisé par l’association « Défi Yoles Martinique » en partenariat étroit avec la Fédération des Yoles Rondes de Martinique, le Comité de pilotage pour l’entrée de la Yole de Martinique au patrimoine mondial de l’UNESCO, la ville du Diamant, et des nombreuses entreprises privées passionnées des Yoles Martiniquaises.

Pour en savoir plus : www.defiyolesmartinique.com