Le tour des Yoles rondes s’élance ce dimanche matin du Robert, pour une « course contre l’Alizé ». Un prologue qui a provoqué la désapprobation de la municipalité du Robert, qui annonçait hier l’annulation du partenariat avec la fédération des Yoles rondes, et de la subvention liée. Motif, le refus de la fédération de se plier aux exigences de la ville, qui souhaitait notamment que les yoles franchissent la passe des écuries, de manière à offrir davantage de spectacle aux spectateurs sur la côte. Une anomalie pour une ville qui accueille prologue, départ de la première étape et arrivée générale du #TDY2015, et une difficulté de plus pour la fédération, déjà à la peine pour boucler le budget de la manifestation, et les réticences des autres communes à accueillir des étapes.

Des rebondissements qui auraient finalement trouvé un épilogue dans la nuit avec la signature d’une « côte mal taillée », entre modification du parcours (sans passer par les écuries), et le maintien des subventions.

Des rebondissement qui n’ont pas découragé la vingtaine d’équipages engagés, et de nombreux bateaux suiveurs, qui se sont dès hier regroupés sur les plans d’eau du François et du Robert,  pour assister à ce qui sera peut-être le dernier tour des yoles « ancienne version ».

@polpubliques

tdy