Vœux d’Eugène LARCHER

Président de la Communauté d’Agglomération

de l’Espace Sud Martinique

Aux habitants du sud et à l’ensemble des Martiniquais

Pour l’année 2017

 

Cher(e)s Compatriotes,

 

Le passage d’une année à une autre, par la symbolique de renouveau qu’il comporte, nous invite souvent à mieux mesurer l’urgence de construire un autre monde, débarrassé des inégalités, de l’obscurantisme et du fanatisme, de la logique de l’enrichissement par la destruction,…

 

Soyons convaincus que chacun, par sa détermination et sa capacité d’initiative, peut contribuer à la nécessaire « métamorphose », en cherchant toujours à comprendre le réel pour mieux le transformer et en n’oubliant jamais que « ce qui importe, ce n’est pas la paille des mots mais le grain des choses ».

 

Que 2017 nous conforte donc sur la voie de l’action lucide, courageuse et résolue !

 

Pour ce qui la concerne, la Communauté de l’Espace Sud continuera à assumer ses importantes responsabilités au service des citoyens.

 

Elle est amenée à le faire en intégrant les nouvelles compétences qui lui sont confiées et qui comprennent, entre autres, désormais, l’eau et l’assainissement et la promotion du tourisme.

 

Elle doit également agir dans un contexte marqué par la forte baisse des dotations de l’Etat et l’augmentation brutale du coût de certains services (comme le traitement des déchets) ; un contexte qui ne dispense pas notre institution de mettre en œuvre, du mieux possible, dans des secteurs essentiels, la qualité de service attendue par les administrés (en matière de transport, de restauration scolaire ou de collecte des ordures ménagères).

 

C’est ce contexte qui, en 2016, a amené notre conseil communautaire à prendre la difficile décision de recourir au levier fiscal, avec l’engagement d’ores et déjà pris auprès du contribuable qu’aucune nouvelle augmentation d’impôts n‘interviendra cette année. Cette décision, à laquelle aucun élu communautaire ne s’est opposé, était inévitable. C’est une décision exceptionnelle dans un contexte exceptionnel. Une décision, je peux le certifier, qui conduit notre communauté à aborder l’année 2017 avec un sens d’autant plus aigüe de son devoir d’efficacité.

 

Devoir d’efficacité dans l’élaboration de projets capables de mobiliser des partenariats financiers, comme viennent de l’illustrer l’obtention de fonds du ministère de l’environnement dans le cadre de l’appel à projets Territoires à Energie Positive et la prometteuse sélection d’opérations de la stratégie Odysséa par le programme Interreg Caraïbes 2014-2020.

 

Devoir d’efficacité dans la poursuite d’actions structurantes en matière de développement économique ou de cohésion sociale.

 

Devoir d’efficacité dans la recherche constante d’une indispensable cohésion de l’action publique, grâce à une concertation toujours plus approfondie, notamment avec les communes membres de l’Espace Sud, les communautés d’agglomération du Centre et du Nord, mais aussi la Collectivité Territoriale de Martinique, dans son effort de développement global de la Martinique.

 

Que le sud continue d’apporter la meilleure contribution possible à l’essor d’une Martinique décidée à valoriser ses atouts ! C’est l’un des vœux que je formule au seuil d’une année qui comportera, par ailleurs, des rendez-vous qui nous appellent à mobiliser, en conscience, nos droits et nos devoirs de citoyens.

 

A chacune et à chacun, je tiens à adresser des vœux plus personnels d’épanouissement, avec une pensée particulière pour celles et pour ceux qui sont confrontés à la souffrance physique ou à la souffrance morale.

 

Bonne année 2017 à toutes et à tous !