Dans le cadre du déplacement du Président de La République, M. François Hollande, en Martinique le samedi 9 mai 2015, l’URASS a été reçue par M. Pierre-Yves Bocquet, conseiller au cabinet du Président, en présence de Mme Fabienne Bouveresse Chargée de mission auprès du Préfet et de M. Olivier Coudin Directeur délégué à l’offre sociale et médico-sociale à l’ARS.

La délégation de l’URASS a indiqué avoir sensibilisé toutes les autorités y compris au plus haut niveau de l’état depuis 3 ans sur l’urgence de réponses adaptées face à l’ampleur particulière des besoins.

Aujourd’hui tout le monde reconnait le bien fondé des analyses et des propositions de l’URASS. Cependant les décideurs peinent toujours à apporter des réponses concrètes à ces préoccupations.

Dans ce contexte, l’URASS a fait 4 propositions précises :

1. Qu’un plan pour l’Outre-Mer soit décidé pour favoriser le développement indispensable des infrastructures et des équipements, sécuriser les moyens de fonctionnement et valoriser les nombreuses initiatives du tissu associatif au bénéfice des publics en difficulté.

L’URASS a attiré l’attention sur l’iniquité de traitement entre le secteur privé marchand et les associations de solidarité dans le cadre du pacte de responsabilité et a revendiqué sa déclinaison dans notre secteur en Outre-Mer.

2. Qu’une structure interministérielle soit mise en place afin de finaliser le partage des diagnostics, de définir des priorités, d’élaborer et de co-construire des plans d’actions à mettre en œuvre.

3. Que l’URASS, tête de réseau du dialogue civil dans le secteur social et médico-social, soit aidée pour la mise en place de services d’intérêt général (plateforme de référencement pour les achats, ingénierie, observatoires, centre de ressources, groupement d’employeurs, etc…).

4. Que dans le cadre des projets de réforme de la tarification des établissements sociaux et médico-sociaux (projet SERAFIN-PH), les représentants associatifs des Outre-Mer soient entendus et associés à la co-construction des dispositifs en préparation.

Dans sa réponse, M. Bocquet a indiqué que le Président de la République reconnait le rôle d’acteur économique et social de nos associations.

Il a rappelé l’importance que le Président accorde aux Outre-Mer et à leurs problématiques, à leurs apports et à leurs besoins particuliers.

Il a indiqué que les promesses de liberté, égalité, fraternité et solidarité sont valables ici plus qu’ailleurs.

Il a précisé qu’il n’est pas trop tard à mi-mandat pour agir.

L’URASS a insisté pour que des réponses concrètes soient apportées sur les différents points qu’elle a soulevés et restera vigilante.

Fort-de-France, le 9 mai 2015

Le Président de l’URASS,

Gilles DUPIN de MAJOUBERT

URASS : Union Régionale des Associations du Secteur Social et médico-social de Martinique

ARS : Agence Régionale de Santé