Une interview exclusive de Ahmad Rahman, ex membre du « Black Panther Party » décédé le 15 Septembre dernier

Ahmad Rahman, ex militant révolutionnaire, était invité en 2007 au premier forum social des quartiers populaires à Saint-Denis en région parisienne; il avait accordé une interview exclusive qui vient d’être traduite. Emprisonné à l’âge de dix-neuf ans, il en est sorti 21 ans plus tard. Lors de cet entretien exceptionnel, il évoque son engagement face à la violence et au racisme du système américain; comment sa pensée s’est structurée à la lecture d’auteurs tels que Frantz Fanon: « Fanon a parlé de ce tabou de la violence contre l’oppression. Nous refoulions notre agressivité, la colère que nous ressentions à l’égard de la police blanche oppressive pour l’exprimer contre nous-mêmes et nos semblables… »

Ahmad Rahman cite un chapitre important du livre « Les Damnés de la Terre » qui traite du fait que « la culture des temps passés qui ne contribue pas aux luttes présentes constitue un recul… ». Il cite des documents de la CIA qui « montrent spécifiquement et de façon explicite que l’assassinat de Lumumba au Congo met fin au rêve d’unification de l’Afrique tout comme le renversement de Kwamé N’Kruma ». L’héroîne coulait à flot dans la communauté noire, une introduction facilitée par le gouvernement qui voyait là un moyen d’affaiblir les liens qui se tissaient au sein de cette communauté. En réponse, les Black Panthers se rendaient dans les maisons où on vendait de l’héroïne, « on les attaquait, on prenait les armes, on jetait la drogue dans les toilettes et on utilisait l’argent pour financer l’organisation (notamment le programme de petits déjeuners gratuits pour les enfants)… Il note un fait universel « c’est la volonté d’un groupe, même réduit, de personnes à changer les choses qui compte davantage que le nombre« : la Culture doit jouer un rôle dans l’avènement d’un changement révolutionnaire dans la société ». Le « Black Panther party » a également été l’une des premières organisations à avoir eu des femmes en position de leader .
Je vous invite à découvrir dans son intégralité ce document inédit en cliquant sur le lien suivant
CH. K