Le Conseil National des Comités Populaires (CNCP – Mouvement Asé Pléré Annou Lité) a reçu, le 4 avril 2018, une délégation du Collectif des Étudiants du campus de Schoelcher. Cette rencontre fait suite à la mobilisation des étudiants face aux évolutions récentes de l’affaire du CEREGMIA.

Le CNCP – Mouvement Asé Pléré Annou Lité constate que le retour éventuel, sur le campus de Schoelcher, des trois mis en cause dans l’affaire du CEREGMIA, risque de créer un climat de désordre général qui nuit aux missions fondamentales de l’Université, outil de formation, de recherche, d’innovation et de développement pour notre jeunesse.

Le CNCP – Mouvement Asé Pléré Annou Lité apporte son soutien ferme et actif aux légitimes revendications des étudiants afin qu’un vrai dialogue soit rétabli avec le Président de l’Université des Antilles et qu’un climat durable de sérénité revienne au Pôle Martinique et au sein de notre université qui doit continuer à rayonner dans notre environnement caribéen.

Pour le CNCP – Mouvement Asé Pléré Annou Lité Marie-Hélène Léotin