Les documents qui fixent les grandes orientations de développement de la Martinique et de la
Guadeloupe mettent en exergue l’importance croissante des problématiques de gestion durable et
intégrée de la biodiversité. En effet, les États Généraux de l’Outre-mer, tenus en 2009, appellent
pour la Martinique et la Guadeloupe à la nécessité de créer un pôle d’excellence autour des
problématiques de la biodiversité.

Dans la foulée de ces constats, et de la volonté affichée par l’Etat de créer un centre de ressource dédié à cette question, la Direction de l’Environnement de la Martinique (DIREN) et l’Université des Antilles et de la Guyane organisent du 8 au 10 novembre, dans le cadre de l’Année Internationale de la Biodiversité, la conférence internationale : Biodiversité insulaire : « La flore, la faune et l’homme dans les Petites Antilles ».

Son objectif principal est de permettre aux scientifiques de partager les résultats de leur recherche menée sur la biodiversité terrestre, zones humides comprises, notamment dans les Petites Antilles.

Un deuxième objectif est de mettre en relation ces résultats avec la gestion sur le terrain de la biodiversité.

Enfin, le troisième objectif consistera en l’information du public qui se concrétisera par une exposition de posters scientifiques, de photographies et de travaux divers autour de la biodiversité.

Le programme complet de la manifestation est téléchargeable ci-après

Programme_Colloque_biodiversite_-DIREN.pdf