Le Conseil Général de la Martinique a procédé vendredi 29 octobre 2010 au lancement officiel de la Banque Numérique du Patrimoine Martiniquais (BNPM), en présence des partenaires que sont la DRAC, la société des Amis des Archives, les représentant du monde culturel et plusieurs municipalités.

Désormais, grâce à cette Banque Numérique, les actes de déclaration de naissances, mariages et décès d’esclaves tenus à partir de 1832 ainsi que les actes d’individualité, dits aussi de nouveaux-libres, attribuant un patronyme aux esclaves libérés en 1848 seront accessibles en ligne.

Il s’agit de l’unique portail d’accès aux ressources documentaires sur le patrimoine culturel et historique de la Martinique, adossé au système d’information géographique de la Martinique (SIGMA).

Cet outil innovant est issu du partenariat entre le conseil général et le Ministère de la Culture. Il permet, grâce à des outils conviviaux de navigation et de recherche, l’accès en temps réel aux ressources documentaires du patrimoine culturel et historique de la Martinique : dossier de monuments historiques ou de fouilles, métadonnées archivistiques ou bibliographiques, sources orales, manuscrits, imprimés, périodiques, plans, cartes, gravures, dessins, oeuvres audiovisuelles, sources orales, registres d’état-civil, périodiques, collections muséographiques… autour de lieux divers (Fond Saint-Jacques, Vivé, Fort-de-France…) ou de thèmes variés (esclavage, moulins à sucre, architecture rurale, savoir-faire artisanaux…).

Il proposera également des publications en ligne thématiques (expositions virtuelles, dossier pédagogique, annuaires culturels…).

Adresse : www.patrimoines-martinique.org