Communiqué – Association des Usagers de transports de la Martinique | Un conflit qui dure et perdure, est-ce an bon bagay ?

Qui a  intérêt à  pourrir la situation et laisser une fois de plus les usagers sans transport.

Un délégataire refusant la médiation

Un responsable syndical  dans son rôle de défense  des salariés

Des chauffeurs de bus faisant jouer leur droit de retrait

Un gérant de société co traitante  refusant toute discussion et n’assurant pas le service public

Des autorités qui semblent impuissantes.

Nou ka tounen won won won dépi an moman,

An sel wélélé !

Il suffirait d’une discussion entre les parties concernées une fois pour toute.

Les usagers n’en  peuvent plus et refusent l’inacceptable.

Ils méritent le respect et encore plus.

Nou ka mandé ke ;

la CFTU et MARTINIQUE TRANSPORT

La SOTRAVOM

Les SYNDICATS

Trouvent une solution à cette paralysie voir otage de la population pour le bien-être de tous avec ;

Tour de table

Médiation

Tout est bon pour résoudre la situation.

 

Un co traitant qui refuse toute négociation

Un délégataire de service public qui laisse envenimer la situation sans remplir sa mission

 

Les usagers ont suffisamment souffert du manque de transport sur le réseau de la Cacem

 

Pour l’équilibre de l’économie du pays, pour un climat d’apaisement et un retour à la normale,

 

AUTM demande aux instances concernées de bien vouloir prendre leurs responsabilités sans aller jusqu’à la confrontation.

 

La présidente

Manuéla AMABLE-POTIRON