Le bassin Caribéen souhaite relancer l’activité touristique à l’approche de la période estivale. A l’instar de La Barbade qui a vu son nombre de touristes diminuer de 8% au premier trimestre 2009.

Ralph Taylor, président du Barbados Tourism Athority prévoit une série de mesure pour attirer les étrangers vers la Barbade. Le trafic aérien devrait augmenter avec des vols plus réguliers en provenance des Etats-Unis et du Canada.

100 millions de dollars seront débloqués par le gouvernement Barbadien pour la mise en place d’un plan marketing de choc.

L’Union Européenne intervient également dans ces mesures : dans un accord avec la Barbade établi à Bruxelles, elle favorisera l’allégement des conditions d’entrée sur les deux territoires. Un voyage de trois mois sans visa sera désormais possible. D’autres îles de la Caraibe sont aussi concernées par cette mesure : Antigua-et-Barbuda, Les Bahamas, Saint Kitts-et-Nevis.

Objectif : franchir le seuil des 800 000 européens qui plébiscitent les pays de la Caraïbe chaque année…. »une volonté…un chemin ».