C’est ainsi que Ralph Gonsalves, 1er ministre de Saint-Vincent et les Grenadines a qualifiĂ© le passage de Tomas hier sur l’archipel. Le premier ministre souligne que des trois derniers phĂ©nomĂšnes climatiques qui ont atteint son pays, Ivan en 2004, et Dean en 2007, Tomas est celui qui a provoquĂ© le plus de dĂ©gĂąts.

Bien que moins puissant que les prĂ©cĂ©dents, l’ouragan Tomas est nĂ©anmoins demeurĂ© stationnaire durant plusieurs heures sur l’archipel avec des vents supĂ©rieurs Ă  150 km/h et des pluies torrentielles qui ont provoquĂ© d’importants dĂ©gĂąts dans plusieurs hameaux. Le samedi 30 octobre 2010, Plus de 100 habitations ont Ă©tĂ© entiĂšrement dĂ©truites, et les rĂ©seaux d’eau et d’Ă©lectricitĂ© sont largement endommagĂ©s.

A Barbade, c’est Ă©galement sur le front des habitations que de nombreux dĂ©gĂąts sont Ă  dĂ©plorer. Le premier ministre Freundel Stuart a par ailleurs indiquĂ© que les personnes les plus touchĂ©es sont celles qui ne s’Ă©taient pas encore relevĂ©es des derniers phĂ©nomĂšnes climatiques.

A Sainte-Lucie, les dĂ©gĂąts sont proches de ceux qu’a subi le nord de Saint-Vincent. Importants. Des dizaines de milliers de foyers sont toujours privĂ©s d’Ă©lectricitĂ©, et quelques Ă©difices ont perdu tout ou partie de leur toiture.

En Martinique, les dĂ©gĂąts sont moins importants. Quelques chutes d’arbres et glissements de terrains impactent le rĂ©seau routier. Les Ă©quipes d’EDF sont sur la brĂȘche depuis hier pour rendre le rĂ©seau entiĂšrement opĂ©rationnel, et les services et Ă©lus des collectivitĂ©s sont sur le terrain pour programmer leurs interventions.

L’ouragan Tomas poursuit sa route en se renforçant, et sa trajectoire le conduit dĂ©sormais vers les cĂŽtes d’HaĂŻti et de la JamaĂŻque qu’il pourrait atteindre vendredi prochain.