Dan son dernier bulletin de vigilance, Météo-France indique que le phénomène en cours est désormais une tempête forte, située à proximité de Sainte-Lucie.

Niveau de vigilance : ORANGE

Danger : Cyclone

Début d’événement : En cours

Fin estimée : jeudi 29 septembre en fin de journée.

Situation en cours : Tempête tropicale forte MATTHEW Position estimée le 28-09-2016 à 15 UTC : 13.4 N 60.7 W. Distance de la Martinique au centre du phénomène cyclonique : 137 km Déplacement : ouest 275 degrés à 33 km/h – Pression au centre : 1 008 hPa Vent max sur 1 mn : 40 à 50 nœuds Rafales : jusqu’à 60 nœuds

Comme prévu l’onde tropicale forte à donné naissance à la tempête tropicale Matthew, avec un centre située à l’Est de Sainte Lucie, à une centaine de km de la Martinique. En attendant, de nombreuses lignes d’averses traversent rapidement sans donner de cumuls significatifs, entre 10 à 20mm durant les six dernières heures. Le vent de Nord-Est s’est établit avec des vitesses moyennes comprises entre 30 et 70 km/h accompagné de rafales pouvant atteindre les 90 km/h.

Prévisions : La tempête Tropicale Matthew, devrait continuer à se renforcer, avec un centre située à la verticale de Sainte Lucie, à la mi-journée. cela pourrait engendrer en Martinique jusqu’en soirée des :

- vents d’Est puis Sud-Est avec des forces de 70 à 90 km/h en moyenne et des rafales entre 100 et 120 km/h, localement plus sur le relief exposé;

- une mer forte sous l’action du vent, mais sans houle cyclonique, surtout dans les canaux, avec des vagues moyennes autour de 4 mètres et des vagues maximales dépassant 6 mètres.

- de fortes pluies intenses et cumulées qui peuvent durer jusqu’à jeudi matin, en donnant des cumuls de 150 à 200 litres par mètre carré.

Données observées : Vents observés : 40-67 km/h en vent moyen et rafales maximales entre 70 et 90 km/h. Mer : vagues moyennes de 2m70, max vers 4m70 dans le canal de Sainte-Lucie. Pluies : cumuls enregistrés en 6 heures entre 2 et 24 mm.

Prochain bulletin : Mercredi 28 septembre 2016 vers 17 heures locales.