Certains projets essentiels au développement, à la santé, ou à d’autres domaines sensibles doivent t-ils faire l’objet d’une « sanctuarisation » ? C’est une proposition qui avait déjà été formulée par les acteurs économiques à propos du port de Fort-de-France, alors régulièrement bloqué par les grévistes de diverses corporations. Cette proposition de sanctuarisation est aujourd’hui reprise par le président de la CACEM Athanase Jeanne-Rose et le Maire de Fort-de-France Didier Laguerre dans leur récente déclaration solennelle dans le cadre du dossier TCSP. Leur objectif, une forme de charte entre élus qui préserve certains dossiers des blocages politiques, et autour desquels l’unité s’impose. Ce coup de pied lancé par ces deux élus dans la fourmilière des affrontements politiques portera t-il ses fruits ou restera t-il un doux rêve…

Photo d’archives : @polpubliques

TCSP : Retrouvez l’éclairage de Thomas Thurar sur la situation du TCSP

La déclaration solennelle de la CACEM

cacem