Exclusif - C’est le Maire de Sainte-Luce qui devrait prendre la tête de la section sud pour la liste Ensemble pour Une Martinique Nouvelle. Un choix validé par Rodolphe Désiré lui-même. Le Maire du Marin avait la possibilité de voir sa commune prendre cette tête de section, par le biais d’Yvonne Tritz, son adjointe et présidente de l’office de tourisme de la ville. Mais en fin stratège, Rodolphe Désiré a choisi de confier cette responsabilité à Nicaise Monrose, maire de la commune voisine de Sainte-Luce.

Ce faisant, l’ancien sénateur de la Martinique a deux objectifs en tête : renforcer encore le lien entre sa mouvance politique et le jeune Maire de Sainte-Luce (qui avait rappelons-le renversé Louis Crusol, PPM, lors des municipales de 2014), mais surtout profiter de « l’ascendant électoral » pris par Monrose sur Jean-Philippe Nilor à cette même occasion.

Alors que son parcours promettait en effet la ville au député du Sud (largement élu député en 2012, puis arrivé nettement en tête du 1er tour des municipales en 2014), ce dernier s’était fait battre au second tour par ce candidat discret mais déterminé. Un maire qui depuis a renforcé son implantation et son image, et laisse peu de chance au candidat du MIM d’atteindre ses objectifs lucéens. C’est bien sur cet « ascendant » que compte Rodolphe Désiré pour donner à la liste dont il est le président du comité de soutien, la majorité sur la section Sud.

@francksrr    @polpubliques

Extrait du courrier de Rodolphe Désiré à Nicaise Monrose

desire monrose