Alors que la campagne pour le premier tour de l’élection de la collectivité territoriale de Martinique touche à sa fin, les soutiens se multiplient et s’affichent de manière plus franche pour certains candidats. C’est notamment le cas d’Ensemble pour une Martinique Nouvelle et du Gran Sanblé qui ont respectivement cette semaine reçu l’appui des maires du Robert et du Vauclin.

A l’occasion d’un meeting d’Ensemble pour une Martinique Nouvelle au Robert le 2 décembre, le Maire Alfred Monthieux a sans équivoque apporté son soutien à Serge Letchimy : « Je demande aux milliers de robertins de se mobiliser pour faire élire Serge Letchimy, dès le 1er tour. C’est un homme juste qui a prouvé son intérêt pour le Robert pendant toute cette mandature« . Une position qui vient dans la continuité de la présence de Claude Belune, adjoint au Maire du Robert, en troisième position de la liste sur la section Centre, bien avant Chantal Maignan, positionnée en sixième place.

Parallèlement, Belfort Birota, également adjoint au maire et conseiller général du Robert figure lui en troisième position sur la section centre du Gran Sanblé. Avec deux adjoints de la majorité sur deux listes opposées, et tous deux dans des positions éligibles, la situation des élus du Robert au sein de la future assemblée pourrait-être pour le moins sportive dans les mois à venir.

Côté Gran Sanblé, Alfred Marie-Jeanne a reçu le soutien du maire du Vauclin Raymond Occolier. Dans un courrier et une vidéo aux membres de sa majorité municipale, il a assuré de son soutien son premier adjoint Georges Cléon. Ce dernier est en effet en cinquième position dans la section sud, sur la liste conduite par le leader du MIM.

Il ne reste guère – parmi les maires – que Bruno Nestor Azérot à ne pas s’être personnellement positionné. Si le député-Maire de Sainte-Marie a clairement appelé à « barrer la route » au Gran Sanblé d’Alfred Marie-Jeanne et Claude Lise,  il n’a en revanche pas annoncé son intention de voter pour une autre liste.

@polpubliques