Communiqué - Marcellin Nadeau - En tant que Conseiller Général et au nom de « Nou pèp la », je me dois d’adresser mon plus vif soutien aux personnels du Conseil Régional et du Conseil Général qui manifestent leur inquiétude quant à leur devenir. Cette inquiétude se justifie par le fait que des réponses claires ne sont pas portées à leurs préoccupations.

 

A « Nous Pèp la », nous nous engageons à tout faire pour rejeter et combattre toute idée de licenciement des personnels des collectivités.

Par ailleurs, nous refusons toute hiérarchisation entre les deux collectivités et leurs personnels. Une hiérarchisation inadmissible et malheureusement perceptible encore dans les propos tenus ce matin 7 octobre par le Conseiller Général responsable de la commission Ad Hoc, lors d’une émission radiophonique.

En effet, l’élu, Maire et Conseiller Général que je suis a pu apprécier la grande compétence et le grand dévouement des agents de nos collectivités majeures. Il n’échappe à aucun martiniquais (es) que le Conseil général de Martinique comme le Conseil régional a mis et continue de mettre en œuvre, notamment grâce à un encadrement et un personnel de qualité,  des politiques publiques ô combien importante pour le développement du pays et le bien être des Martiniquaises et des Martiniquais.

Dans la logique de démocratie participative qui est la base de la dynamique citoyenne et solidaire de « Nous Pèp La », nous ferons tout pour que l’étude  des situations et les prises de décisions se fassent en concertation étroite avec les personnels concernés afin de concilier leurs intérêts avec ceux de la collectivité.

 

Prêcheur, le 07 OCTOBRE 2015

 

Le Maire-Conseiller Général

 

Marcellin NADEAU