Créé en 2003 par les 34 maires de l’île, le SMEM a la responsabilité du développement et la maintenance du réseau d’alimentation électrique sur le territoire. Il est aujourd’hui l’unique Autorité Organisatrice de Distribution de l’Électricité (AODE) en Martinique

Le Syndicat mixte d’Electricité est l’un des deux acteurs majeurs de la fourniture d’énergie domestique. C’est en effet en grande partie grâce aux investissements qu’il a initiés depuis treize ans que la production électrique d’EDF alimente avec succès les habitations et les entreprises martiniquaises. L’efficacité de cette distribution est renforcée par une politique ambitieuse de maintenance du réseau. Le SMEM est le maître d’ouvrage des investissements nécessaires au maintien de la qualité des équipements. A ce titre, il pilote la réalisation des extensions et la programmation des enfouissements du réseau public électrique. Il dispose également des compétences en matière de maîtrise de l’énergie, de développement des énergies renouvelables et, désormais, de l’éclairage public. « Le SMEM est le garant du contrôle, de la qualité et du développement du réseau de distribution publique de l’énergie électrique sur tout le territoire », souligne son président, Ralph Monplaisir.

Réussir la transition énergétique

Dans cette logique, le syndicat intercommunal a lancé un programme pluriannuel d’actions. Il vise notamment à rechercher l’efficacité énergétique des bâtiments et à expérimenter les réseaux connectés. « Le futur réseau de distribution de la Martinique sera communiquant, intelligent, capable d’intégrer la production et le stockage de l’électricité à partir d’énergies renouvelables, poursuit Ralph Monplaisir. Nous avons engagé cette démarche transversale et renforcé nos partenariats techniques et financiers. Nous accompagnons aussi, par la formation initiale et continue, le développement de nouveaux métiers créés par ces nouvelles technologies ».

Le SMEM doit en permanence agir, innover et piloter le développement de projets ambitieux. Car à terme, il doit relever le défi de la transition énergétique de la Martinique. C’est cette démarche qui permettra d’obtenir simultanément le confort thermique de nos résidences, la maîtrise des factures d’électricité, un éclairage public performant, économe, adapté à nos usages, et à la la sécurité garantie.

Un établissement public de coopération intercommunale

Le Syndicat mixte de l’électricité de la Martinique est un EPCI. Cela signifie qu’il a une vocation intercommunale. Il travaille pour l’ensemble des 34 communes. En tant que propriétaire du réseau de distribution, il contrôle la délégation de service public (DSP) attribuée à EDF. Il est le garant de la sécurité des habitants et de leurs biens sur tout le territoire. Il vérifie la qualité de l’électricité fournie et celle des services proposés à la population et aux chefs d’entreprises.

Un expert de l’énergie électrique mandaté par les maires

Le SMEM a développé une expertise dans le domaine de l’énergie. Des professionnels, ingénieurs, techniciens et administratifs, oeuvrent à l’amélioration du confort des Martiniquais et à l’avenir énergétique du territoire. Le SMEM participe activement à la maîtrise de la demande en énergie. Il accompagne les conseils municipaus dans la recherche de la performance énergétique des bâtiments et de l’éclairage public. Très engagé dans la production d’électricité à partir des énergies renouvelables, le syndicat mixte est, grâce aux communes, le premier producteur public d’électricité photovoltaïque en Martinique.

 

Photo : Ralph Monplaisir, président du SMEM (au centre) lors d’un récent colloque organisé par l’établissement public