Le mardi 3 mars 2015, au Lamentin, de nombreux acteurs (collectivités territoriales, services de l’État, professionnels, associations et organisations de la société civile, etc), dont le Parc naturel régional de la Martinique ont procédé à la signature de la la Charte patrimoniale relative à la Chlordécone.

Cette Charte représente l’aboutissement d’un processus de co-construction d’une stratégie durable de réponse à la situation de pollution par la Chlordécone, elle se fonde sur 4 orientations stratégiques :

- Faciliter le redéploiement d’activités et de techniques adaptées de production agricole professionnelles et familiales de proximité et de qualité
- Faciliter le redéploiement d’activités durables de pêche et d’aquaculture pour assurer une production locale saine viable et de qualité
-Promouvoir la santé des personnes dans une approche de précaution autour de démarches territorialisées de “vie saine”
- Développer pour cela une connaissance et une transparence au service du développement durable.