Communiqué – Garcin Malsa - Suite à mon interview sur l’actualité concernant le 2ème tour des élections de la CTM, du mardi 7 décembre 2015, par la journaliste Pascale LAVENAIRE de RCI, des interprétations plus ou moins mal intentionnées ont fait accroire que je prenais position pour la liste « Ensemble pour une Martinique Nouvelle ».Aucune des listes en présence ne répond à mes valeurs. Le contenu de mes propos est donc le suivant :

« Ce qui se passe est l’aboutissement d’un long processus au cours duquel les politiques ont cessé de faire de la politique pour s’adonner aux cancans et à la recherche de postes; oubliant du coup les valeurs de solidarité et de dignité ainsi que les vraies souffrances du peuple, la lutte contre la misère et le néo-liberalisme.Dans la folie de haine et de revanche il a été installé un élu FN à Sainte Anne. Ce dernier mène campagne depuis 3 mois avec Yan MONPLAISIR qui a rejoint le Gran Sanblé. Dans le même temps » Ensemble pour une Martinique Nouvelle » est venu dire à Sainte Anne que cette commune est libérée depuis que je suis plus là. J’ai vécu donc la haine, la revanche, la jalousie, je sais donc ce que sais.Aujourd’hui d’autres sont mis à l’épreuve… Malheureusement le peuple est en train d’en faire les frais. Je ne suivrai pas le chemin où sont enseignées la haine, la jalousie, la rancœur. Je ne laisserai pas le pays et le peuple entre les mains du grand capital allié au FN dont l’ascension en France aura des répercussions en Martinique. Quelques soient les résultats des élections je serai au côté de ceux qui sont prêts à faire kaskod avec les vieilles méthodes pour retrouver la fierté et l’envie de recréer une alternative au néolibéralisme, aux malversations et aux coups bats. J’inciterai à écologiser la politique c’est à dire à la pacifier et à se respecter. J’inciterai à sortir de cette société médicalisée. Je m’aligne donc sur la position de Nou Pèp La qui demande à ses électeurs d’agir sur la base de son manifeste et de sa charte éthique et je n’appelle à voter pour aucune des listes en présence. »

En publiant l’intégralité de mes propos à RCI, je tiens à rectifier ce quiproquo qui voudrait semer la confusion et me faire passer pour un nostalgique.

G.MALSA, président du MODEMAS

 Correctif : Nous avons mis a jour l’article précédent sur « Nou Pep La », avec les propos exacts de Garcin Malsa . Il  indique en effet « se mettre debout et tout faire » après les élections, pour poursuivre une politique de rupture avec les forces à l’oeuvre actuellement. Il dénonce un « makayage » qui se préparait depuis très longtemps, mais n’appelle à voter pour aucune des listes en présence. 

Ecoutez l’intervention de Garcin Malsa sur RCI à 21’45 minute d’émission

 

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Veuillez patienter...

Merci de votre inscription !