Il y a quelques semaines, dès l’annonce de la venue de Marine Le Pen en Martinique, un groupe de personnes opposées à la visite de la Présidente du Front National s’est constitué. D’abord formé de quelques personnes, ce groupe qui a pris le nom de « MARINE DÈWÒ » et s’est rassemblé sur une page Facebook, compte désormais plus de 2000 membres.  Apolitique, le groupe tiens à le rester. D’ailleurs, ses membres indiquent refuser toute tentative de récupération. Le dénominateur commun reste donc la lutte contre les idées d’intolérance, de xénophobie et de racisme véhiculées par le Front National et ses membres. « Il faut comprendre que Marine Le Pen a entrepris un travail de dédiabolisation du FN. Cela passe par un discours plus policé au niveau des medias, plus conformiste et moins agressif. Mais il ne s’agit que d’une couche de peinture fraiche sur le même mur de haine et de violence qu’a monté son père depuis 40 ans. Les idées racistes et les méthodes radicales sont les mêmes… La sournoiserie en plus ! ».

C’est donc hors des clivages politiques, sociaux, religieux, et autour des valeurs de tolérance et de vivre ensemble que le Groupe MARINE DÈWÒ organise un grand rassemblement pour la paix et la tolérance le vendredi 5 juin à partir de 18h30 sur la Savane de Fort de France. Tous les martiniquais, sans distinction de race, d’appartenance politique, de nationalité, de confession religieuse, de catégorie sociale, sont invités à participer à ce grand mouvement pacifique de solidarité qui mêlera ambiance conviviale, musicale, et prises de parole citoyennes.

@polpubliques