Les habitants du quartier Pontaléry au Robert ont érigé des barrages ce mercredi 3 juin 2015 à l’entrée de leur quartier pour protester contre l’inaction des autorités face au phénomène des Sargasses. Une action qui prolonge celle engagée par les personnels et élèves du collège de Pontaléry, qui doit faire face à des malaises répétés au sein de la communauté scolaire.

Les algues sargasses se sont à nouveau échouées en grande quantité dans la Baie du Robert, comme dans les baies des communes voisines du  François et du Vauclin notamment. Des échouages qui provoquent, quand les algues commencent leur processus de décomposition, des dégagements importants de gaz sulfuré, qui impactent la santé mais également les équipements électriques.

Les habitants et usagers veulent désormais une action concertée et importante des autorités. Jusque là, les efforts sont restés disparates, et les opérations de collecte ponctuelles, organisées par les communes, et soutenues par les collectivités, sont loin de suffire face à l’ampleur du phénomène. En Martinique, au-delà de ces opérations, aucune initiative majeure n’a pour l’heure été prise pour faire face au phénomène. En Guadeloupe en revanche, une entreprise s’est dotée d’un bateau dépollueur, auquel les collectivités feront appel pour collecter les bancs de sargasses aux abords des ports, et en eaux calmes.

@polpubliques