Edition abonnés [abonnez-vous et accédez aux 88% restants de cet article] - Sport – Culture – Interview | Jean-Marc Kromwel | Les communes du littoral sont les poto mitan d’un Tour des yoles réussi. Cette année, Saint-Pierre a pleinement joué son rôle. Autant le dire : Saint-Pierre n’est a priori pas la commune la plus courue par le public martiniquais durant l’événement nautique du mois d’août. Pourtant, l’arrivée sous la Pelée est toujours le théâtre de rebondissements. Mais, sans doute freinés par l’étroitesse du bourg, les supporters hésitent à faire le déplacement dans la ville-phare du Nord Caraïbe. Cette année pourtant, ils ont été plus de 15 000 selon le maire Christian Rapha à s’y être rendus le vendredi 5 août, pour…

Ce contenu est réservé à Lecteur Politiques-Publiques sans abonnement, Particuliers 1 mois [29.99€/mois], Particulier 6 mois [7.99€/mois], Particulier 1 an [5.99€/mois] 1 mois offert, Particulier 2 ans [4.99€/mois] 2 mois offerts et Professionnels 1 an members only.
Log In Register