L’ambiance était tendue à Saint-Pierre le mardi 10 novembre 2015, à l’occasion du dernier conseil municipal de la commune. Le conseil devait en effet déliberer sur le remboursement à la ville de 21700 euros de frais de justice avancés par la commune en faveur de Raphaël Martine. L’ancien maire de Saint-Pierre, a été condamné en correctionnelle dans le cadre du dossier « van dan vwel ». Dans ce dossier relatif à l’organisation d’une grande manifestation nautique dans le cadre du Mai de Saint-Pierre, l’ancien Maire avait été jugé coupable « d’atteintes à la liberté d’accès et à l’égalité des candidats dans les marchés publics » et condamné à titre personnel à six mois de prison avec sursis et 3000 euros d’amende.

En quête de recettes face à une situation financière jugée difficile, la commune pourra donc exiger de l’ancien maire le remboursement des sommes. Un remboursement dont le Préfet avait déjà souligné la nécessité à l’ancien Maire, dans un courrier du 25 juillet 2011.

Capture d’écran 2015-11-12 à 08.12.26

Invoquant une « chasse aux sorcières », l’opposition municipale a voté contre la proposition. La mesure de remboursement a été adoptée à la majorité.

@polpubliques