Les Rotary Club de Saint-Pierre, Fort de France et Schœlcher ont souhaité inclure dans leur programme d’action le Microcrédit, conscients que  cela constituait l’un des moyens pour répondre au fort taux de chômage que connait notre territoire. Cette action s’inscrit dans un des axes  stratégiques du Rotary International à savoir : « développement économique et local ».

L’action initiée consistera en la collecte de fonds auprès d’entreprises et de particuliers au travers d’un fonds de dotation géré par les 3 clubs Rotary, pour les mettre à disposition d’un organisme œuvrant dans le Microcrédit à la Martinique. Cette action Microcrédit a aussi pour objectif de montrer que le Rotary au-delà de ses actions humanitaires peut contribuer  au développement du territoire en investissant le champ économique.

Une action immédiatement soutenue par le Medef Martinique, par le biais d’une convention de partenariat. Le Medef dont le PrésidentPhilippe Jock a indiqué « souhaiter faire évoluer l’image des entreprises martiniquaises qui d’entités purement économiques deviennent des entités sociétales ».  La convention liant Rotary et Medef devrait être signée à la mi mai 2014. 

Le microcrédit consiste en l’attribution de prêts de faible montant à des entrepreneurs ou à des artisans qui ne peuvent accéder aux prêts bancaires classiques. Le microcrédit se développe surtout dans les pays en développement, où il permet de concrétiser des microprojets, favorisant l’activité et la création de richesses, mais se pratique aussi bien dans les pays développés ou en transition.

 @polpubliques