Les mesures de toxicité des sargasses échouées au quartier Pontalery au Robert ont poussé les services de l’Etat à faire intervenir les militaires et les engagés du RSMA pour le nettoyage du secteur, avec des équipement spécifiques.

Une vingtaine de militaires du DTA/33ème RIMA et des volontaires du RSMA interviendront sur cette zone du bord de mer de Pontaléry, qui devrait également faire l’objet d’un arrêté d’interdiction d’accès.

Pour éviter qu’une situation similaire n’apparaisse sur d’autres points du littoral, le Préfet appelle à accélérer le ramassage des algues. Pour cela, les militaires des FAA pourront être amenés, à la demande des maires, à intervenir en appui et en coordination des équipes municipales dans les zones les plus impactées.

Parallèlement aux initiatives politiques pour tenter d’obtenir l’état de catastrophe naturelle, des citoyens ont lancé une pétition en ligne pour une plus grande implication de la puissance publique, pour faire face à la fois aux problématiques de santé et aux dégâts matériels occasionnés.

https://secure.avaaz.org/fr/petition/La_puissance_publique_nationale_les_collectivites_martiniquaise_le_prefet_Obtenons_letat_de_catastrophe_naturelle_pour_l/

@polpubliques