Le groupe d’opposition emmené par Daniel Marie-Sainte a quitté la séance plénière de ce mardi 22 septembre 2015. Motif : la présence jugée « illégale » par l’opposition de la première vice-présidente Catherine Conconne. Selon l’opposition : « démissionnaire de son poste, [elle] ne peut pas, légalement, assister à cette plénière« . On se souvient en effet de la polémique autour de la mise en examen de Catherine Conconne. Après des interprétations multiples d’un courrier adressé par l’élue au président, cette dernière s’était vue déchargée de ses délégations, mais avait été maintenue à ses fonctions de vice-présidente.  

Dans son communiqué, Daniel Marie-Sainte note également l’absence de quorum suite au départ de son groupe, et indique que « la situation créée par la violation des règles par le président de Région entache d’irrégularité toutes les décisions qui peuvent être prises par l’assemblée régionale« .

Un cran de plus dans la guerre ouverte que se livrent les deux principaux groupes politiques de l’assemblée, qui préfigurent également deux des principales listes en présence dans la campagne pour les élections de décembre.

@polpubliques