Société – Thomas Thurar | Le Raid des Alizés est de retour pour sa deuxième édition, en Martinique. Cette compétition sportive et solidaire exclusivement féminine se déroulera du 15 au 20 novembre. Pendant 4 jours 60 équipes composées de 3 femmes vont s’affronter pour défendre les couleurs d’une association caritative ou sociétale, avec à la clé un don pour celle-ci. Avec 20% de participantes de plus par rapport à 2015, le Raid des Alizés s’installe comme un rendez-vous immanquable et une belle vitrine pour la Martinique et ses paysages.

On va monter une marche de plus dans la difficulté

Elles seront 180 cette année à s’élancer dans cette aventure nature qui se déroulera en grande partie (selon nos indiscrétions) principalement dans le sud de l’île. Au menu, pour les participantes venues des 4 coins de la France, mais aussi de Suisse et de Belgique, des épreuves de canoë-kayak, VTT, course à pied et run&bike, et des soirées en bivouac en pleine nature, pas une sinécure. L’épreuve sera même « plus solide » pour reprendre l’expression de Frédéric Gallois,  le directeur de la course. Cet ancien commandant du GIGN,  nous a confié que cette année, « on va monter une marche supplémentaire dans la difficulté, parce qu’on imagine que  les participantes sont de mieux en mieux préparées ». Cependant, ce n’est pas qu’une épreuve sportive. « Elles sont dans un camp rustique, le soir. Elles doivent faire preuve de solidarité, …gérer la fatigue, la cohabitation, les bobos, le climat ».

Des championnes et une ex 1ere dame au Raid des Alizés

Une difficulté qui ne semble pas rebouter, puisque si l’épreuve attire de plus en plus de candidates, cette année des personnalités ont répondu présentes. Flora Coquerel, Miss France 2014 a entrainé derrière elle Muriel Hurtis, championne d’athlétisme, et Priscilla Gneto, championne de judo. Le CMT a convaincu Coralie Balmy, la championne de natation d’y participer. Mais nul doute que les yeux seront braqués sur l’ex-1ere dame de France, Valérie Trierweiler, qui a rejoint l’équipe des Etincelles.

200 000€ investis par le CMT

Avec cet événement sportif et solidaire,  le Comité Martiniquais du Tourisme espère capter des touristes supplémentaires, grâce aux répercussions médiatiques de l’épreuve. Pour cette édition 200 000€ ont été investis sur un budget total de 750 000 à 800 000€. Samir Boudjemaa, le directeur général, de TV Sport Events rappelle que les vidéos ou images illustrant, le raid ont été diffusées dans le monde entier. Les retombées économiques ont été évaluées 6 million €. «  C’est une super plateforme de communication pour la Martinique… ca montre que c’est un territoire qui offre un potentiel exceptionnel en terme de diversité naturelle.

24 000€ de dons distribués aux associations

A l’issue de ces  journées de compétitions, les équipent recevront des dotations en fonction de leur classement, pour les associations qu’elles soutiennent.  24 000€ de dons seront ainsi distribués. Soit une augmentation de 20% par rapport à 2015.