La Sénatrice Catherine Conconne et le groupe de travail Alé Viré ont présenté ce matin le premier questionnaire sur la question du retour au pays. Il est accessible sur www.alevire.com
Le groupe de travail « Alé Viré, Martinique terre d’avenirs » a été créé il y a 6 mois à l’initiative de Catherine Conconne pour réfléchir à la question de la baisse démographique qui affecte la Martinique et, plus particulièrement, à la problématique du départ massif de notre jeunesse. Il rassemble notamment des jeunes talents martiniquais issus de la société civile qui ont fait le choix du retour au pays.

Ce groupe a pour vocation à la fois de nourrir la réflexion sur le phénomène de dépeuplement qui touche notre île et de mettre en place des actions citoyennes concrètes pour faciliter le retour des jeunes Martiniquais.
Pourquoi un questionnaire numérique ?

Le questionnaire est la première action d’Alé Viré qui part du principe que l’on ne peut agir que sur ce que l’on connaît. Il vise donc, au-delà du nombre annuel de départs déjà connu, à identifier les principaux freins et moteurs du retour au pays.

La cible du questionnaire étant la jeunesse martiniquaise partie ou rentrée, le choix de l’outil numérique est apparu le plus adapté.

Ce questionnaire sera complété par une étude qualitative autour d’entretiens individuels et collectifs de façon à obtenir les réponses les plus précises possibles.

Alé Viré s’est fixé un objectif de 1000 répondants afin de pouvoir constituer la première grande base de données sur le retour au pays.

Les résultats de cette étude serviront à identifier des leviers d’action pour faciliter le retour au pays.

Et toi, tu rentres quand ?

Pour donner plus de visibilité au questionnaire, celui-ci est assorti d’une campagne Facebook baptisée « Et toi, tu rentres quand? »

Elle montre onze jeunes Martiniquais talentueux (vidéos ici) qui ont décidé de revenir vivre chez eux pour contribuer à donner une image positive de notre île et de ceux qui y travaillent.