Edition abonnés – Politique | Abonnez-vous et accédez aux 60% restants de cet article | Nouvel échec pour les sondeurs et autres experts politiques. Loin de toutes les prévisions qui donnaient Alain Juppé en tête devant Nicolas Sarkozy, c’est l’ancien premier ministre François Fillon qui est arrivé en tête de la primaire de la droite et du centre. Et qui dispose désormais de toutes les cartes pour la remporter dimanche prochain. Avec près de 47% des suffrages, c’est un véritable raz de marée qui scelle la victoire de François Fillon. Il n’y a guère qu’une poignée de territoires, dont la Guadeloupe et la Martinique, qui ont accordé leurs préférence à d’autre candidats, Alain Juppé en particulier. L’ancien premier ministre…

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres