Johan Gaudoux, jeune UMP et conseiller municipal d’opposition au Lamentin, se prononce pour des primaires de sa famille politique avant l’élection de la collectivité unique. L’élu qui souhaite également que la réunion de la droite et du centre – annulée par Philippe Petit – du 29 Octobre soit maintenue avec comme point à l’ordre du jour:  »Organisation des primaires de la Droite et du Centre de Martinique ».
Il a adressé un courrier en ce sens aux leaders de la Droite et du Centre.

Objet : Proposition de primaires de la Droite et du Centre de Martinique avant les élections de la Collectivité Unique.

À Philippe PETIT, Président de l’UDI Martinique

Fred-Michel TIRAULT, Secrétaire Départemental de l’UMP Martinique

Max ORVILLE, Président du MODEM Martinique

André LESUEUR, Président des FMP

Chantal MAIGNAN, Présidente du PRM

Grégory GEVAR, Délégué Régional de F.O.R Martinique

Yan MONPLAISIR, Candidat déclaré

Sylvia SAITHOOTHANE, Conseillère Générale

Guillaume DE REYNAL, Conseiller municipal du François

Jean-Christophe TUTTLE, RDJ UMP de Martinique

Lamentin, le 11 Octobre 2014

Cher(e)s Ami(e)s,

Chacun de nous en nos grades et qualités, avons marqué l’année 2014 de nos actions politiques.

Durant cette année électorale, notre famille politique a connu des défaites et des victoires, des réconciliations et des conflits, des démissions et des adhésions. Aujourd’hui le temps est venu de se remettre en question afin d’offrir à la société martiniquaise, une vraie alternative politique.

N’étant pas candidat à la présidence du comité départemental de ma fédération et ne souhaitant pas être candidat sur une liste pour les élections à la Collectivité unique de 2015, c’est en homme libre et déterminé à contribuer au rassemblement de ma famille politique et de la société civile que je m’adresse à vous aujourd’hui.

Depuis trop d’années, nous sommes dirigés par cette gauche autonomiste et indépendantiste, mais aussi par toutes ces personnes qui avancent masquées pour mieux retourner leur veste en cas de fortes pluies.

La Martinique a besoin de sortir de cette impasse. La Martinique a besoin d’une nouvelle force politique avec une vision ne trahissant pas sa pensée et qui fera d’elle, un territoire d’excellence tournée vers l’avenir.

La Martinique a besoin de nous !

N’ayons pas peur du débat d’idées ayant pour but de choisir le chef de file de notre famille politique à l’élection de la Collectivité Unique. Cela permettra aux Martiniquais de constater, par nos idées et nos propositions, que nous sommes l’une des solutions aux maux de notre société.

Les sympathisants, adhérents et militants de notre famille politique ont besoin de vivre un vrai débat idéologique, et non un énième collage de voix potentielles. Chacun devra prendre ses responsabilités, chacun devra assumer sa vision et/ou sa stratégie politique, mais nous ne devons surtout pas refuser ce face à face avec ceux qui nous font confiance depuis tant d’années.

Il a été rappelé il y a quelques jours, qu’aucun parti ne gagnera seul. Je tiens à rajouter à cette vérité, qu’il n’y aura pas de réussite personnelle sur la faillite collective.

Malgré ses hauts et ses bas, je suis fier d’être membre de l’UMP Martinique, une fédération qui a une base de projet intitulé « Une Martinique AVEC TOUS et POUR TOUS ». C’est parce que je crois en cette base de projet, que je me battrai toujours contre vents et marées pour qu’aucun de nous ne soit laissé sur le bord de la route.

En effet, quand on veut rassembler les Martiniquais, on commence par rassembler au sein de sa famille politique. Cessons donc d’être les jouets sombres à notre propre carnaval.

L’expérience que j’ai vécue avec vous, lors des élections municipales et communautaires de la ville du Lamentin, est la preuve vivante que le rassemblement de notre famille politique est une force d’avenir.

Je tiens d’ailleurs à profiter de la présente pour remercier à nouveau Yan MONPLAISIR, Philippe PETIT, Miguel LAVENTURE, André LESUEUR, Michel CHALONO, Chantal MAIGNAN, Jean-Luc MAVILLE, Guillaume DE REYNAL, Marie-Elisabeth LUSBEC, Grégory GEVAR, Max ORVILLE, Francky FOURLIN, Jacqueline JOUGON, Karine MOUSSEAU et Fred-Michel TIRAULT de m’avoir accompagné durant ces élections. C’est en partie grâce à vos actions diverses et variées, que je suis aujourd’hui conseiller municipal de la ville du Lamentin.

Nous avons tous nos qualités et nos défauts. Cependant, nous avons l’obligation de travailler ensemble et de refuser les querelles d’égo qui font le jeu de la gauche autonomiste et indépendantiste. Et comme l’a dit un grand homme de petite taille que nous connaissons tous : « Chacun aura sa place, chacun aura un rôle à la mesure de son travail au service du collectif, chacun sera respecté à la mesure dont il respectera les autres et je ne veux pas entendre dans notre famille politique que l’on puisse s’exclure les uns les autres au prétexte que l’on ne serait pas d’accord sur tel ou tel point. »

Voici les raisons pour lesquelles je souhaite que la réunion du 29 Octobre 2014, qui a été décommandé par son organisateur soit maintenue avec comme unique point à l’ordre du jour « Organisation des primaires de la Droite et du Centre de Martinique avant l’élection de la collectivité unique ».

L’organisation rapide des primaires de notre famille politique avant l’élection à la collectivité unique, permettra aux Martiniquais de bien comprendre la vision de nos candidats, le chemin qu’ils souhaitent suivre pour y arriver, et les moyens qu’ils comptent utiliser pour emprunter ce chemin.

Cette primaire aura aussi pour mérite de nous fournir un candidat élu par l’ensemble des adhérents de notre famille politique à jour de cotisation au 31 Décembre 2014.

J’espère donc que c’est avec beaucoup de joies et de convictions que nous travaillerons ensemble à l’organisation rapide de ce bel élan démocratique pour notre famille politique, dans l’intérêt de la société martiniquaise.

Je vous prie d’agréer, cher(e)s ami(e)s, l’expression de mes sentiments distingués.

Johan GAUDOUX Conseiller municipal UMP de la ville du Lamentin