L’immersion du Cosette à quelques kilomètres des côtes ce mardi 4 novembre 2014, au large de Saint-Pierre et du Prêcheur, risque fort des suites judiciaires. Le Maire du Prêcheur a déploré un acte contraire aux mesures prises par sa commune en matière de préservation de la biodiversité. Marcellin Nadeau a annoncé son soutien aux associations citoyennes et écologistes engagées dans ce dossier, et la possibilité que la ville du Prêcheur s’associe à une éventuelle action en justice. L’élu a adressé un courrier en ce sens au Préfet de la Martinique.

L10482191_10205164814829115_7629847820518533974_n10730894_10205164814789114_2932205733514459529_n