Les coulées de boue qui menacent la sécurité des habitants du Prêcheur  se sont multipliées depuis quelques jours. La vigilance du Maire du Prêcheur et de son équipe ont permis la mise en place de dispositifs de secours et d’hébergement d’urgence des habitants menacés. Il appartient désormais à la CTM d’engager des travaux de déblaiement pour préserver le nouveau pont du Prêcheur, menacé à la fois dans ses fondations (le lit s’élargissant), et dans sa hauteur (les remblais ont considérablement réduit le tirant d’air sous le pont).

Une convention particulière passée entre la Collectivité Territoriale de Martinique et l’Etat, qui, en qualité de maître d’œuvre, autorise la CTM à intervenir, a permis le lancement des premiers travaux. Une première pelle mécanique est intervenue pour mener à bien cette manœuvre délicate tant par l’instabilité du sol gorgé d’eau, que par l’arrivée d’averses pouvant causer de nouvelles coulées de boues.

Les conditions difficiles n’ont pas permis aux équipes d’accéder à l’amont du Pont, cependant, un certain nombre de déblais a pu être traité à proximité de l’embouchure de la rivière.

Si les conditions de sécurité le permettent, les travaux devraient reprendre ce samedi 13 janvier 2018, avec l’arrivée d’un nouvel engin sur le site.

Source : CTM