Exclusif abonnés – Politique | Les 24, 25 et 26 juin, les militants du PPM seront réunis en Congrès pour renouveler les instances de leur parti. Si la présidence de Serge Letchimy n’est pas remise en cause par ce scrutin, ce congrès met néanmoins fin au mythe de l’homme providentiel, qui a assuré en solitaire – mais non sans appuis – la direction du PPM durant les onze dernières années. Les militants redécouvrent la pluralité, et de nouvelles ambitions. Onze ans, quelques succès, et un échec majeur pour Serge Letchimy le 13 décembre 2015. Au nombre des succès, la revitalisation du parti créé par Aimé Césaire en 1958, notamment par l’arrivée de forces vives, séduites par le rajeunissement…

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres