De retour en Martinique depuis mardi, le Maire de Schoelcher dénonce en évoquant la grève qui paralyse les services publics à Schoelcher « un conflit politique ». Pour Luc Louison Clémenté, le mouvement de blocage n’a pas été précédé d’un préavis dans les formes, et ne se justifie pas. De leurs côtés, les grévistes invoquent des dysfonctionnements dans l’administration, et l’insuffisance des titularisations prévues par la ville.
Tribune reçue de Manuel Norvat, employé municipal de Schoelcher
« Politique pour caméléons »
Tout conflit social est un conflit politique.
Les échéances électorales sont naturellement liées aux acteurs des conflits. C’est bien le peuple dont fait partie tout syndicat (à moins qu’il ne vienne de la planète Mars) qui élit les conseillers municipaux. C’est ce qu’exprime la formule : Sé nou ki mété zot la !
Lorsque l’Adjoint au Maire de Schœlcher, M. Félix-Catherine, par ailleurs leader de la CDMT et Conseiller à la CTM défend un employé du PNRM, fait t-il de la politique ou du syndicalisme ? De qu’elle empreinte sociale cette position est t-elle le nom ?
M. le Maire de Schœlcher pourrait tout aussi bien être déclaré juge et partie dans le conflit social qui l’oppose à ses agents du fait que Madame Adenet-Clémenté, la Directrice Générale des Services de la Ville n’est autre de sa belle sœur.
Les enfants scolarisés à Schœlcher, aussi bien ceux des employés, des élus, que de l’ensemble des schœlcherois sont en danger : leur sécurité n’est pas assurée car l’encadrement n’est pas au normes légales ;  de plus, non seulement il y a un manque critique de matériel pour le bon fonctionnement des écoles de Schoelcher, mais les employés sont dans une situation précaire et se font parfois agresser par des parents. L’autre parente du Maire, Madame Roy-Belle-Plaine-Clémenté, Adjointe déléguée à la Petite enfance et l’Education (mais aussi Vice-Présidente de la Caisse des écoles) a eu toute sa confiance pour régler cette situation désastreuse.
Nous regardons les protocoles d’accord de haut en gardant les pieds sur terre. »