Plusieurs salariés grévistes du PNRM avaient sollicité un référé pour stopper l’intention du président du Parc Naturel Louis Boutrin de « radier sans procédure disciplinaire préalable » les 19 agents grévistes. Le Tribunal Administratif a donné raison à Marcel Bourgade et à ses collègues. Le TA a rejeté les conclusions du Parc Naturel, et la mise en demeure qu’il avait adressé à chaque agent gréviste. Un échec pour Louis Boutrin qui tentait ainsi de mettre fin au mouvement qui touche le Parc depuis plus de deux mois.

pnrm