Le conflit du PNRM n’en finit plus de provoquer des réactions. Et l’entrée en lice de la CGTM – l’un des syndicats les plus influents de la fonction publique en Martinique – ne risque pas d’arranger les choses. En solidarité avec les grévistes du PNRM, certains de ses adhérents se mobilisent ce vendredi 1er décembre 2017. Conséquence, des perturbations dans plusieurs services publics. A Fort-de-France, le Maire a annoncé des dysfonctionnement dans les écoles et la cuisine centrale, et invité les parents à prendre leurs dispositions pour les repas des enfants.

Les réactions se poursuivent également. dans un courrier adressé au Préfet, le député Serge Letchimy appelle ce dernier à intervenir pour provoquer une médiation, et éviter l’escalade. Combat ouvrier, sous la plume du syndicaliste et militant Louis Maugée, dénonce la « répression contre des travailleurs en lutte et leurs représentants syndicaux ».

France-Antilles, dont l’un des photographes a été empêché d’accéder à l’hôtel de la CTM durant le conflit, se fend également d’un entrefilet pour dénoncer les méthodes de ceux qui « se fendent de leçons de déontologie sur les réseaux sociaux ».

@polpubliques – photo archive grève générale