Communiqué – PNM |  »Par un jugement rendu le 6 mars 2018, le Tribunal Administratif de Fort-de-France confirme que le licenciement pour insubordination prononcé par Louis BOUTRIN, Président du Parc Naturel de Martinique, à l’encontre de l’ex-DGS, Ronald BRITHMER, était bien justifié.

Pour mémoire, Ronald BRITHMER avait saisi le Tribunal Administratif afin d’annuler, pour excès de pouvoir, son licenciement pour insubordination et de condamner le Parc Naturel à lui verser 30.000 € dont 26 000 € pour préjudices moral et matériel.

 

Le Tribunal Administratif considère que les contestations de M. BRITHMER ne sont aucunement fondées et que les griefs d’insubordination et de dénigrement à l’encontre du Président Louis BOUTRIN sont matériellement établis et constitutifs d’une faute grave qui justifient une sanction disciplinaire et donc son licenciement.

 

Par conséquent l’arrêté du 2 octobre 2017 prononçant le licenciement de M. BRITHMER pour fautes graves, n’est entaché d’aucune irrégularité. »

Notification du Jugement