Le mauvais temps qui a affecté les Petites Antilles mardi 24 et mercredi 25 décembre derniers a causé des dégâts particulièrement importants sur les îles de la Dominique, Sainte Lucie et Saint-Vincent et les Grenadines.

En l’espace de 24 heures, les niveaux de précipitation enregistrés se sont élevés à 171 mm pour Ste Lucie et 109 à St Vincent (406mm dans un quartier en particulier). Les dégâts constatés ont été causés principalement par la montée des eaux de rivière, les inondations et de fortes rafales de vent également.

Saint Vincent est l’Etat le plus impacté, d’un point de vue humain. Plusieurs routes et ponts ont été endommagés et les opérations de nettoyage sont en cours. 50% de la population est privée d’eau courante.

A Sainte Lucie, plusieurs routes et ponts ont été inondés et endommagés. Plusieurs pans de routes se sont effondrés, empêchant l’accès à certains quartiers. 5 décès ont été confirmés.

A la Dominique, 35 éboulements ont été enregistrés. Une vingtaine de familles ont été recueillies dans les centres d’hébergement d’urgence.

Le Président de la Région Martinique a adressé ce matin des télégrammes de soutien au premier ministre de chacun des pays. Les importantes précipitations ont également occasionné quelques dégâts en Martinique, parmi lesquels plusieurs éboulements et inondations dans plusieurs communes.

Photo : Au Lorrain