Exclusif abonnés – Politique | Yves-Léopold Monthieux | Ainsi donc, le président du conseil exécutif est à nouveau inquiété par la justice, le juge administratif cette fois. Des irrégularités auraient été constatées sur son compte de campagne de l’élection de la CTM. Alfred Marie-Jeanne est déjà poursuivi par le juge judiciaire pour des faits relevant de ses anciennes fonctions de président de région. Ainsi que je l’écrivais en février dernier, il n’y a donc pas de délai de grâce pour l’équipe dirigeante, s’il est vrai qu’à ces démêlés judiciaires d’autres désagréments s’ajoutent en mode de feuilleton : grèves, lycée Schoelcher, etc…, TSCP, peut-être, bientôt, dans une atmosphère politique exécrable. La préoccupation du jour, c’est le risque de voir annuler l’élection d’Alfred…

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres