Exclusif abonnés – Politique | Abonnez-vous et accédez à la totalité de cet article, et à tous nos contenus réservés | Jean-Philippe Nilor l’avait annoncé en septembre 2018 : il quittait le Mouvement Indépendantiste Martiniquais avec la ferme intention de créer son propre parti. Une décision prise au terme de mois de tensions avec Alfred Marie-Jeanne au sein du MIM. Le MIM qui se trouve d’ailleurs toujours dans un imbroglio juridico-politique qui semble s’éterniser. Le moment semble donc venu pour le député du Sud de mettre en oeuvre son projet d’un nouveau parti politique, « plus moderne » que le MIM, mais qu’il annonçait déjà « nationaliste ». Pour l’heure, aucune information sur le positionnement de ce parti et ceux qui pourraient rejoindre…

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres