Communiqué
Nous avons été alertés par des membres de notre Collectif qu’une dérogation aurait été accordée  aux propriétaires de bananeraies afin que les ouvriers agricoles continuent à venir travailler sur les habitations. Nous avons effectivement constaté un regroupement  d’une dizaine de travailleurs sur   l’habitation Union du Lamentin (propriété de la famille De Reynal). Cette nouvelle dérogation discriminatoire, contraire aux mesures imposées par le gouvernement, impacterait obligatoirement la santé et la vie des ouvriers et des ouvrières,  ainsi que le manque chronique de matériel de sécurité mis à la disposition des personnels de santé montre qu’une fois de plus la vie des travailleurs est délibérément sacrifiée sur l’hôtel du profit.
Nous demandons instamment  que les ouvriers et ouvrières agricoles, déjà victimes de graves problèmes sanitaires, ne soient pas employés sur les habitations pendant la période de confinement et qu’ils soient indemnisés au même titre que les chefs d’entreprises.
Pour le Collectif : Yvon SERENUS