Les Maires des deux communes littorales ont fait savoir au Préfet leur intention d’ouvrir leurs plages de manière contrôlée. Le représentant de l’Etat a de son côté établi une proposition « de base » permettant une ouverture matin et fin d’après-midi, et proposé aux maires de se positionner et de préciser leur organisation. D’ores et déjà, la ville du Diamant a établi son arrêté à compter du 21 mai, pour des activités sportives. Une ouverture « dynamique » tout comme celle proposée par la ville de Schoelcher, qui ne laisse pas place aux activités festives ou de détente statique. Une ouverture sous l’entière responsabilité du maire. A Schoelcher, seules les plages de Madiana, du bourg et de l’Anse Madame seraient concernées. Celles de Batelière, de l’Anse Colat et de Fond Bernier resteraient fermées.

 

@polpubliques

 

Participez au 1er volet de notre sondage sur les futures élections territoriales  http://politiques-publiques.com/martinique/sondage-quel-presidente-ctm-en-2021/