« La blague machiste, la main aux fesses, la pub qui présente la femme comme objet sexuel, le harcèlement, le viol… il y a bien un lien : le sexisme.

Une certaine vision de la femme, objet naturel de la convoitise sexuelle des hommes.

On ne peut plus prétendre combattre les violences faites aux femmes sans vouloir déconstruire ces visions du « machisme ordinaire « .

C’est autour de ces messages forts que l’ensemble des acteurs de la lutte contre les violences faites aux femmes étaient réunis ce lundi 19 novembre 2012 à la préfecture de la Martinique autour de Corinne Blanchot, sous-préfète à la cohésion sociale et à la jeunesse. Objectif : présenter la campagne 2012
pour l’élimination des violences envers les femmes, une nouvelle campagne consacrée aux violences sexuelles, qui met en lumière les
éléments qui favorisent la reproduction de ces violences.

Cette campagne s’inscrit dans le plan interministériel 2011-2013 de lutte contre les
violences faites aux Femmes et plus particulièrement dans le Dispositif régional « Objectif
égalité », impulsé par la Délégation Régionale aux Droit des Femmes et à l’Égalité de la
Martinique.