Au Gros-Morne, le groupe d’opposition conduit par Anicet Turinay, ancien Maire de la commune, dénonce un « coup de massue fiscal » pour les contribuables. 

« Alors qu’en 2009 la majorité sortante augmentait brutalement les impôts locaux, et que cette année les impôts sur le revenu des contribuables Gros Mornais ont augmenté, que certains se retrouvent démoralisés devant leur 3ème tiers, la nouvelle majorité municipale assène un nouveau coup de massue fiscal au Gros morne en instaurant la Taxe d’Habitation sur les Logements Vacants (THLV) lors du conseil municipal du 23/09/2014.

Impôts locaux existant + nouvel impôt THLV = au total augmentation des impôts

On constate qu’en moins de six mois de mandature la nouvelle majorité municipale du Gros Morne vient de fouler au pied son premier engagement électoral, nous citons leur engagement « Les impôts : après le coup de massue de la majorité sortante, l’Unité Gros-Mornaise s’engage à ne pas augmenter les impôts pendant sa mandature. »

On rappelle tout de même à nos chers têtes pensantes de la majorité que lorsqu’on est propriétaire d’un appartement on est assujetti à la:

- Taxe foncière

- Taxe d’habitation

Alors pourquoi taxer les logements vacants ? Pourquoi cette nouvelle augmentation d’impôts ?

L’adoption de cette nouvelle taxe n’a pas fait consensus au sein du conseil municipal puisque les élus de l’opposition ont voté contre. »

Le 26 septembre 2014.

Anicet Turinay, Nadine Albert et Mavounza Raphaël Elus au conseil municipal du Gros Morne Groupe Union pour Gagner au Gros Morne