Communiqué de l’union des Femmes de la Martinique en solidarité au mouvement pour la libération des lycéennes Nigérianes enlevées par Bokoharam.

« L’Union des Femmes de la Martinique, association féministe et humaniste, qui milite en permanence pour le respect de la femme…des femmes et de l’être humain, a pris connaissance, avec effroi et un profond désarroi, du drame qui affecte profondément le peuple nigérian, qu’elle encourage à ne pas perdre espoir.

L’UFM manifeste sa totale condamnation quant à l’acte de terrorisme dont ont été victimes plus de 200 jeunes femmes n’ayant que la « malchance » d’être
« femmes »…et le mérite de s’instruire pour préparer leur avenir…à l’égal des hommes !

L’UFM soutient activement la mobilisation internationale qui s’organise pour que ces jeunes innocentes recouvrent la LIBERTE au plus vite, SAINES et SAUVES, et rappelle à l’ensemble des décideurs que le combat solidaire qu’est le féminisme, c’est –à- dire, le respect des droits des femmes, est l’affaire de toutes et de tous, afin de lutter en permanence contre toute résurgence de cet obscurantisme rétrograde, d’autres temps, sous prétextes de convictions religieuses.

Nous devons demeurer vigilant-es et solidaires !

L’UFM restera féministe, tant qu’il le faudra… et nous avancerons avec l’aide solidaire et active, de toutes et de tous.

Nous disons comme tout l’élan solidaire de par le monde : « bring back our girls »