Communiqué - Le sénateur Maurice Antiste a intégré la mission d’information sur « le développement de l’herboristerie et des plantes médicinales, des filières et métiers d’avenir » mise en place par le Sénat.

Cette mission s’intéressera au développement de la filière des plantes médicinales au niveau national ainsi qu’à la question du cadre législatif pour leur commercialisation. En effet, le diplôme d’herboriste a été supprimé en France en 1941 par le Gouvernement de Vichy et n’a jamais été rétabli depuis malgré une demande importante, la profession est donc en train de disparaître.

Maurice Antiste est le seul sénateur de la mission issu des Outre-mer, il entend donc faire valoir notre savoir-faire et notre richesse en matière de plantes médicinales. Le développement des rimèd raziè est un enjeu fort pour la Martinique aussi bien en termes de santé pour la population que de développement économique avec la création possible de nouveaux emplois dans la production de plantes, la transformation, la recherche et la commercialisation.

Le sénateur Maurice Antiste a commencé dès hier à rencontrer des acteurs du secteur en Martinique et poursuivra ses auditions dans les semaines qui viennent. La mission donnera lieu à un rapport qui sera publié en septembre prochain.