Le salon OSE! ouvrira ses portes le jeudi 19 janvier 2017 au Palais des Congrès de Madiana. Marinette Torpille, Conseillère exécutive de la Collectivité Territoriale de Martinique et présidente de Martinique Développement a répondu à nos questions. 
PP : Quelle est l’origine de ce projet de salon, et quels en sont les objectifs ? Qu’est ce qui devrait inciter les créateurs et entrepreneurs à s’y rendre ?

 

Marinette Torpille : L’origine de ce salon est tout d’abord né d’un constat sur le contexte local du monde entrepreneurial, un tiers des entreprises ne dépasse pas le cap des 3 ans, 77% des entreprises sont sans salariés et il existe une précarité chez de nombreux chefs d’entreprise.

Nous avons en Martinique un certain nombre d’institutions qui ont pour mission d’aider à l’entrepreneuriat, mais elles sont méconnues ou mal connues. Le qui fait quoi n’est pas clair.
Le but de ce salon sera d’aider à trouver les bons interlocuteurs dans les démarches de création, de développement, de reprise ou encore de transmission d’entreprise. Il permettra d’intégrer les bonnes pratiques entrepreneuriales, de comprendre que le financement est la fin du processus de conception qu’il faut mener sans bruler les étapes, de connaître les indicateurs d’alerte et les solutions possibles en cas de difficulté,…etc. En résumé, tous les thèmes de la vie de l’entreprise seront traités pour renforcer la connaissance des entrepreneurs dits traditionnels ou de l’économie sociale et solidaire.
Un autre objectif est souhaité, à savoir insuffler aux plus jeunes, collégiens, lycéens, universitaires, le goût de l’entrepreunariat. Des ateliers leur seront réservés.
PP : le salon se déroule à Madiana les 19 et 20 janvier, sera t-il ouvert à tous ? combien de personnes espérez vous recevoir ?

 

MT : Le salon est ouvert à tous les martiniquais intéressés par l’entrepreneuriat, les dirigeants d’entreprise, les porteurs de projets mais également les lycéens, les étudiants.

60 conférences et ateliers sont programmés et 40 stands sont tenus par les partenaires économiques sur ces 2 jours, afin de répondre aux questions de chacun selon son implication entrepreneuriale. L’inscription au salon est gratuite et possible dès maintenant sur le site www.ose-martinique.fr Le programme peut être aussi consulté sur le site.
Pour cette première édition nous attendons 3000 visites au Palais des Congrès de Madiana.
PP : Vous avez réuni de très nombreux partenaires autour de cet événement. Les chefs d’entreprises se plaignent souvent de la dispersion des aides et dispositifs. À quand, au delà d’un salon « unitaire », une réflexion de tous les acteurs pour une approche plus cohérente et moins dispersée des entrepreneurs ?
MT : Ce salon est déjà une réponse au manque de visibilité et de lisibilité de tous les dispositifs existants en soutien à l’action d’entreprendre. Les acteurs se rencontrent et avant la fin du 1er semestre de cette année, nous aurons un portail qui regroupera et présentera tous les dispositifs et éléments juridiques pour entreprendre, tant en termes d’accompagnement que de financement.
PP : Plus largement, certains acteurs économiques s’inquiètent d’une baisse générale de la commande publique et d’une certaine morosité de l’activité. Quelles sont les principales orientations retenues par les élus que vous êtes, en charge des affaires économiques, pour permettre la relance de notre économie ?

 

MT : La commande publique qui alimente l’activité des entreprises n’est pas le seul axe de développement économique du territoire. En terme de stratégie, nous agirons sur 2 autres axes, le renforcement des TPE et PE qui constituent 90% du tissu économique pour en faire des acteurs sains et structurés capables de se maintenir sur le marché, et une intervention financière renforcée dans les secteurs jugés à fort potentiel d’activités et d’emplois qui sont le tourisme, l’agro-transformation, le numérique et les énergie renouvelables.

PP : le salon est coordonné par Martinique Développement dont vous êtes la présidente. Quelle feuille de route avez vous assignée en particulier à cette structure pour les années à venir ?
MT : Martinique Développement, satellite économique de la CTM, est restructurée en 4 pôles. Un pôle parcours entreprenarial, qui accueille les personnes, structure leurs demandes et les oriente vers les partenaires ou autres acteurs répondant à leur projet ; un pôle attractivité du territoire qui anime les événements comme le salon ou autres actions d’envergure mettant en valeur les possibilités du territoire ; un pôle expérimentation et structuration de filières et un pôle services-suivi post financement. Dans ce dernier pôle, les entrepreneurs de TPE et de PE seront accompagnés dans l’organisation de leur exploitation. Cette intervention sera primordiale pour renforcer et assainir notre tissu économique composé comme je l’ai dit, majoritairement de PE et de TPE.
propos recueillis le 16 janvier 2017