C’est un moment difficile que semble traverser Alfred Marie-Jeanne. Certes, le leader du MIM n’a rien perdu de son énergie et de sa verve. Mais au micro de Maurice Violton le mardi 16 décembre 2014, le député du centre-atlantique a manifesté son impuissance face au mouvement qui se structure jour après jour autour d’une vingtaine d’élus. Car depuis le ralliement officiel de Claude Lise [voir notre article Claude Lise, L'esprit d'équipe] les contacts se multiplient en dehors du « Gran sanblé » et la démarche de création d’une liste alternative aux deux grands pôles de gauche se concrétise. Une démarche en partie liée à la réticence de certains élus proches du RDM de s’aligner dès le premier tour derrière le…

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres