Edition abonnés – Economie – Décryptage | L’attribution du marché de la restauration collective de l’Espace Sud avait fait grand bruit il y a plusieurs mois de cela.  La communauté d’agglomération avait choisi fin 2013 de confier les prestations à Servichef, une entreprise du groupe Monplaisir, au détriment de l’ancien titulaire du marché, la société Datex. Une décision que n’avait pas acceptée le leader de la restauration collective en Martinique, qui avait dénoncé des irrégularités dans la passation du marché, et aussitôt attaqué la collectivité. Le premier recours, en référé, avait été rejeté par le Tribunal Administratif de Fort-de-France le 17 janvier 2014. Les juges avaient alors estimé que les modalités de passation de la Délégation de Service Public…

L’accès à l’intégralité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Connectez-vous ici

S’abonner à Politiques-Publiques

Accédez à nos contenus payants en souscrivant un abonnement.

à partir de 5€ / MOIS

Voir les offres