Tribune – Nathalie Jos & Olivier Jean-Marie - Le 20 mai dernier, les députés ont adopté le projet de loi ratifiant l’ordonnance du 17 juillet 2014 transformant l’université des Antilles et de la Guyane en université des Antilles.

On pourrait regretter qu’ils ne l’aient pas fait plus tôt en suivant les recommandations des universitaires qui plaidaient en faveur du « ticket à trois » (élection du président de l’université et des deux vice-présidents Guadeloupe et Martinique sur un ticket commun.)

Au final, ce qu’il faut retenir c’est que le-la président-e de l’université sera élu-e par le conseil d’administration pour un mandat de cinq ans non renouvelable et les vice-présidents le seront dans les mêmes conditions par les conseils de chaque pôle.

Nous, à Martinique Citoyenne, nous proposons que le personnel politique de Martinique s’inspire de ce texte voté pour s’engager, lui aussi, sur la réalisation d’un mandat unique non-renouvelable qui serait vecteur :

– d’un renouvellement régulier des hommes et des femmes exerçant des responsabilités électives, et

- d’une plus grande participation du plus grand nombre à la vie politique

Nathalie JOS et Olivier JEAN-MARIE pour Martinique Citoyenne

le 1er juin 2015